C’est pas du blues, mais…

mercredi 19 décembre 2007

Un logiciel tel que Guitar Pro, qui est destiné spécifiquement aux guitaristes, peut-il être d’une quelconque utilité dans un projet comme iberialbeniz ? Il serait intéressant de l’essayer et de comparer son utilisation et ses capacités à Lilypond.

Non.

Sans nier l’intérêt d’un tel logiciel, Guitar Pro ne peut être d’aucune utilité dans un projet comme le notre. D’ailleurs, le suffixe « pro » est trompeur, ce type de produit s’adressant justement à un public d’amateurs ne sachant pas lire la musique (c’est un assistant qui permet de créér facilement une tablature pour guitare). Lilypond est très différent : un logiciel de gravure musicale supposant de la part de l’utilisateur de solides bases en solfège.

La musique d’Albeniz ne saurait être transcrite en tablature qu’au prix d’un apauvrissement considérable et de la perte de toute indication expressive, dynamique, d’articulation et d’accentuation, bref de l’essentiel de ce qui fait sa valeur. L’écrire en tablature reviendrait à lui enveler ses muscles, sa chair et son sang, pour n’en garder que le squelette !

Notre transcription d’Iberia ne peut, hélàs, que s’adresser à des guitaristes confirmés, et surtout à d’excellents musiciens, des artistes capables de traduire avec leur guitare l’immense palette de ce peintre des sons qu’est Isaac Albeniz disciple de Goya, Velasquez et Picasso, pour ne citer que quelques uns de ses compatriotes.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :