Bream dream

mercredi 16 janvier 2008

Julian Bream est un artiste, un touche à tout, un défricheur, un visionnaire. Travailleur infatigable, son immense carrière a coincidé avec l’age d’or du disque et il a naturellement travaillé avec les plus grandes compagnies, dont RCA ou EMI. Sa discographie actuelle compte plus de cinquante CD !

Touche à tout, et bien que son père fût guitariste de jazz, il fonde dès la fin des années cinquante, alors que les baroqueux pointent à peine le bout de leur diapason, le Julian Bream Consort, ensemble d’instruments anciens dans lequel il joue du luth et avec lequel il fait connaitre notamment les trésors de la musique élisabéthaine dont John Dowland.

Défricheur, il sollicite les plus grand compositeurs du moment à écrire pour lui et pour la guitare. Il nous lègue ainsi un répertoire inestimable : Benjamen Britten, Hans Werner Henze et Toru Takemitsu pour ne citer que les plus grands.

Visionnaire, le voici dans le Fandango de Boccherini. Il rêve et joue avec son double, son frère jumeau. Il s’amuse et nous nous amusons avec lui. C’est un modèle, il inspire.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :